Haut de la page Agenda des activitťs ŗ Peyresq et des ťvolutions du site AlimentationOutil de recherche dans les pages et les photos du site Bas de la page Contacts pour Peyresq et pour le site Activit√©s √† PeyresqNews, actualitť de Peyresq et du site Back Forward Homepage Site map

Introduction

Histoire

Vie traditionnelle

Population

Vie active

Activités

Métiers

Santé

Vie culturelle

Vie sociale

Village

Milieu naturel

Activités

En pratique

Photos

Liens

Infosite

Le saviez-vous ?

Grau : vient de gravo signifiait "endroit pierreux" en Provençal ; il s’agit du vallon en-dessous du village (ancien parc à moutons)

Peyresq - Vie traditionnelle

Vie active : Métiers

Lors du recensement de 1851, Peyresq comprenait un berger, un travailleur aux champs, deux ma√ßons, un ma√ßon-menuisier, un forgeron-mar√©chal ferrant (la forge se trouvait dans la maison ayant appartenu √† Lucie Imbert ; elle s’ouvrait dans la rue de la Forge), un meunier (qui habitait dans l’actuelle maison Da Vinci), un tondeur, un tailleur, un cordeur, un scieur, un instituteur, un fossoyeur, une seule domestique et un gargotier. Une auberge (actuellement maison Thyl Uylenspiegel) s’ouvrait sur la rue Grand Boune entre la rue Tra-le-Four et la Traverse jusqu’√† la fin du XIX √®me si√®cle. Elle poss√©dait un puits int√©rieur que la maison actuelle a conserv√©.

Plus tard, les registres mentionnent un cantonnier (qui vivait dans l’actuelle maison Gassendi) et un cordonnier (qui occupait l’actuelle maison Evariste Galois).

Après la première guerre mondiale, une buvette est installée au village (actuelle maison Salmon). Le tenancier fabriquait du vin avec des baies de sureau.

Au cours de la première moitié du XX ème siècle, Joseph Lambot, le facteur du village était une figure connue et unanimement appréciée dans la région. Il faisait Peyresq-La Colle-Thorame-La Fleur tous les jours à pieds (+- 20 km AR). Il déposait et prenait le courrier à La Fleur. En hiver, il faisait le trajet à ski.
Il avait la r√©putation d’√™tre tr√®s intelligent et d’avoir une m√©moire prodigieuse. Il √©tait autodidacte, lisait beaucoup, aimait raconter des blagues et racontait des contes. Pour faire enrager le cur√©, il lui disait que le drapeau rouge flotterait un jour sur l’√©glise de Peyresq. Et il n’avait pas tout √† fait tort. Le 21 juillet 1995, la f√™te du premier mai (la f√™te du travail en Belgique) fut c√©l√©br√©e √† Peyresq, drapeau rouge √† la cl√©. Pour l’occasion, le Centre d’Animations Victor Jara √©tait devenu la Maison du Peuple de Peyresq.

1maiJara.jpg (32899 octets)

Premier mai ou 21 juillet
(Photo : Cécile Colin, été 1995)

1maiPl.jpg (34972 octets)

Le défilé du "1er mai"
(Photo : Cécile Colin, été 1995)




Texte : Cécile Colin
Renseignements complémentaires : ccolin@ulb.ac.be


Haut de la page Agenda des activitťs ŗ Peyresq et des ťvolutions du site AlimentationOutil de recherche dans les pages et les photos du site Bas de la page Contacts pour Peyresq et pour le site Activit√©s √† PeyresqNews, actualitť de Peyresq et du site Back Forward Homepage Site map

Date de derniŤre mise ŗ jour
8/07/2022