Haut de la page Agenda des activités à Peyresq et des évolutions du site ActivitĂ©s possibles Ă  Peyresq et alentoursOutil de recherche dans les pages et les photos du site Bas de la page Contacts pour Peyresq et pour le site Faune de la rĂ©gionNews, actualité de Peyresq et du site Back Forward Homepage Site map

Introduction

Histoire

Vie traditionnelle

Milieu naturel

Situation géographique

Climat

GĂ©ologie

Faune

Flore

Activités

En pratique

Photos

Liens

Infosite

Le saviez-vous ?

Mistral signifiait "maßtre" en Provençal

Peyresq - Milieu naturel

Sols, végétation et flore

La région se caractérise par une grande diversité des biotopes qui ont été peu perturbés par l'action de l'humain. Le Laboratoire d'Ecologie de l'Université Libre de Bruxelles organise, sous l'égide de "Peyresq Foyer d'Humanisme", des stages d'écologie consacrés à l'étude de l'environnement dans les Alpes de Haute-Provence.

Afin d'illustrer cette diversité des biotopes, un sentier botanique a été mis en place sur le sentier du Chastellard (réhabilité par Camille Chasseloup) qui relie Peyresq au hameau du Chastellard en +- 2h par une promenade relativement aisée (entre 1550 et 1650 m d'altitude). Le-la promeneur-se pourra y découvrir, comme dans un musée en plein air, les principaux biotopes de la région. Ce sentier a été conçu par Jean Lejoly et réalisé avec l'aide de Jean Vancompernolle et Michel Hermand à l'initiative de Peyresq Foyer d'Humanisme. Pour une description complÚte de l'itinéraire, voir: http://www.peyresq.org/sent.peyresq.htm

Les ruines du Chastellard
(Photo Frédéric Milis, été 2002)


Un autre sentier botanique a été mis en place par Jean Lejoly autour d'Annot (http://www.peyresq.org/sent.annot.htm)

Les sols de la région sont constitués de carbonates pauvres en matiÚres organiques et en humus.

Peyresq est situé au carrefour du bioclimat méditérranéen (été sec et chaud, pics de pluie au printemps et en automne) et du bioclimat médioeuropéen (été humide).

A cause des diffĂ©rences d’altitude, la vĂ©gĂ©tation est Ă©tagĂ©e. La distinction des Ă©tages se fait en considĂ©rant la distribution de quelques essences arborescentes types. En effet, cette distribution s'accompagne de changements climatiques. 
Ainsi, on distingue, pour le bioclimat méditéranéen :

  • l'Ă©tage mĂ©somĂ©ditĂ©ranĂ©en (entre 0 et 600 m), seul prĂ©sent dans les plaines les plus basses (certains types de genĂ©vrier, chĂȘne blanc, petit houx, genĂȘt).
  • l'Ă©tage supramĂ©ditĂ©ranĂ©en (entre 600 et 1200 m); on y trouve du chĂȘne blanc, du buis, du genĂȘt cendrĂ© (ex.: forĂȘt de pins sylvestres, chĂȘnes blancs et buis, entre le Fugeret et La Colle Saint-Michel), des genĂ©vriers, ... (ex.: lande Ă  genĂȘts cendrĂ©s et genĂ©vriers en adret Ă  La Colle Saint-Michel).
  • l'Ă©tage altimĂ©ditĂ©ranĂ©en (entre 1200 et 2000 m), concentrĂ© sur les sommets souvent dĂ©nudĂ©s (Courradour, Puy de Rent, Cordoeil, ...) et caractĂ©risĂ© par plusieurs espĂšces de pins.

Pour le bioclimat médioeuropéen :

  • l'Ă©tage collinĂ©en (entre 600 et 1200 m), reprĂ©sentĂ© par des chĂȘnes Ă  feuilles caduques, des chĂątaigners (ex.: chĂątaigneraie sur grĂšs Ă  MĂ©ailles).
  • l'Ă©tage montagnard (entre 1200 et 1800 m), on y trouve des pinĂšdes, du hĂȘtre (ex.: hĂȘtraie des Coulets entre La Colle Saint-Michel et Peyresq), du sapin.
  • l'Ă©tage subalpin (entre 1800 et 2400 m), correspond typiquement au mĂ©lĂšze (ex.: flanc nord du Puy de Rent).
  • l'Ă©tage alpin (au delĂ  de 2400 m).

Si l'on considĂšre le bioclimat mĂ©dioeuropĂ©en, Peyresq se situe Ă  la limite de l'Ă©tage colinĂ©en (oĂč la culture est possible) et de l'Ă©tage montagnard (oĂč l'on trouve surtout des pĂąturages).

Debois.jpg (22711 octets)
DĂ©boisement Ă  Peyresq
(Voir Références)
La vĂ©gĂ©tation naturelle autour de Peyresq est la forĂȘt. Celle-ci s’est fortement rĂ©duite au cours des siĂšcles. Le dĂ©boisement s’explique par le dĂ©frichement nĂ©cessaire Ă  la subsistance populaire, par la surcharge pastorale et par l’exploitation du bois. A l'Ă©poque de Louis XIV, il Ă©tait d'ailleurs interdit de couper du bois sans autorisation. Depuis les annĂ©es cinquante, suite Ă  l’abandon des cultures, la rĂ©gion s'est reboisĂ©e. On y trouve Ă  l'Ă©tage colinĂ©en, des chĂȘnes, des Ă©rables, des alisiers, du buis et des genĂȘts cendrĂ©s. A l’Ă©tage montagnard, on trouve du pin sylvestre, du genĂ©vrier et de la landine. A 1800 m commence l’Ă©tage subalpin oĂč les pelouses dominent ainsi que les pins et une flore typiquement alpine (le lys martagon qui est l'emblĂšme de la vallĂ©e du Haut-Verdon, l’ancolie, le myosotis, la gentiane, la pivoine et mĂȘme l'Ă©delweiss).

meleze.jpg (12755 octets)edelw.jpg (35906 octets)
Le mélÚze du Pré Mouret
(Photo : Cécile Colin : été 1994)
Edelweiss sur le Plan ddes Mouches
(Photo : Frédéric Milis : été 1996)

fleur.jpg (14181 octets)Pasc.jpg (26615 octets)
Quelle est cettte fleur ?
(Photo : F. Milis : été 1999)
"La fleur aux dents" (coup de Pub)
(Photo : J-C Thirionnet : été 1998)

Pour en savoir plus : http://www.peyresq.org/florePdP01.html




Texte : CĂ©cile Colin
Renseignements complémentaires : ccolin@ulb.ac.be


Haut de la page Agenda des activités à Peyresq et des évolutions du site ActivitĂ©s possibles Ă  Peyresq et alentoursOutil de recherche dans les pages et les photos du site Bas de la page Contacts pour Peyresq et pour le site Faune de la rĂ©gionNews, actualité de Peyresq et du site Back Forward Homepage Site map

Date de dernière mise à jour
8/07/2022