Haut de la page Agenda des activités ŕ Peyresq et des évolutions du site Flore de la rĂ©gionOutil de recherche dans les pages et les photos du site Bas de la page Contacts pour Peyresq et pour le site GĂ©ologie du siteNews, actualité de Peyresq et du site Back Forward Homepage Site map

Introduction

Histoire

Vie traditionnelle

Milieu naturel

Situation géographique

Climat

GĂ©ologie

Faune

Flore

Activités

En pratique

Photos

Liens

Infosite

Le saviez-vous ?

A Cimiez (périphérie de Nice), on trouve des ruines romaines (arènes, anciens thermes, musée archéologique) et un monastère

Peyresq - Milieu naturel

Faune

S'il est particulièrement silencieux et observateur, le-la randonneur-se peyrescan-e ne manquera pas de croiser la route de nombreuses marmottes et, avec un peu de chance, celle de l’un ou l’autre chamois. Les marmottes, qu’on rencontre Ă  partir de 1800m d’altitude, sont les sentinelles de la montagne. D’un cri strident, elles avertissent leurs compagnes de l'arrivĂ©e d'intrus. Elles sont particulièrement nombreuses dans la vallĂ©e de la Lance et dans le parc du Mercantour. On trouvera surtout les chamois sur les falaises et les barres rocheuses du Courradour ou du Grand Coyer mais aussi dans le parc du Mercantour (sur le Mont Pelat par exemple).

Les forĂŞts de la rĂ©gion regorgent de lièvres, de renards, de sangliers  et de chevreuils. Les blaireaux sont rares. Les loups et les hermines ont malheureusement disparu depuis belle lurette.

Transhum.jpg (21361 octets)
La tranhumance
(Voir référence)
En Ă©tĂ©, on trouve bien-sĂ»r dans la rĂ©gion de nombreux papillons, mais aussi des hoche-queue, des mĂ©sanges, des martinets, des coucous et des alouettes. L’aigle-royal, encore prĂ©sent vers 1950, a aujourd’hui quasiment disparu.

Enfin, les moutons sont nombreux à fouler le sol peyrescan lors de la transhumance (déf.).

Les vipères Ă©taient autrefois assez nombreuses. Les villageois s’en prĂ©munissaient en portant des chaussures hautes et en se promenant avec un bâton en bois de buis. Actuellement, on n’en trouve plus guère dans la rĂ©gion (prĂ©voir un aspi-venin dans son sac de randonnĂ©es n'est cependant pas un luxe inutile). Par contre, dans certaines maisons, de malchanceux-ses Peyrescan-e-s se sont encore rĂ©cemment trouvĂ©-e-s nez Ă  nez avec un scorpion. Leur piqĂ»re n’est pas mortelle, … mais mĂ©chante tout de mĂŞme.




Texte : CĂ©cile Colin
Renseignements complémentaires : ccolin@ulb.ac.be




Haut de la page Agenda des activités ŕ Peyresq et des évolutions du site Flore de la rĂ©gionOutil de recherche dans les pages et les photos du site Bas de la page Contacts pour Peyresq et pour le site GĂ©ologie du siteNews, actualité de Peyresq et du site Back Forward Homepage Site map

Date de derničre mise ŕ jour
8/07/2022